Pascal Lagneau | Haras de Cluny – CIR de juillet 2016 – les coulisses
15685
post-template-default,single,single-post,postid-15685,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

Haras de Cluny – CIR de juillet 2016 – les coulisses

Haras de Cluny – CIR de juillet 2016 – les coulisses

Après les épreuves, les chevaux sont bichonnés et choyés par leur cavalier.

L’étape du soin passant par l’eau est importante car elle permet à l’animal de se rafraîchir et de récupérer de ses efforts.

Et ce d’autant plus quand la chaleur éprouvante de la journée s’est fait sentir aussi bien pour le cavalier que pour sa monture.

Les chevaux apprécient ces moments de relaxation et de détente et permet une plus grande complicité entre l’homme et l’animal. Certaines bêtes appréhendent plus ou moins ce passage , cependant cela se passe toujours dans le respect de leur personnalité.

 

pla_4360-modifier

 

pla_4371-modifier

 

pla_4422-modifier

 

pla_4519-modifier

 

pla_4467-modifier